Doctrine sociale de l’Eglise (VII) La famille, cellule vitale de la société

Fichier:Strasbourg 25 avril 2013 les Veilleurs place de la République 02.jpg

(Veiller pour la dignité de la famille. Veiller pour la dignité de la personne humaine)

Avec ce septième volet de notre étude sur la doctrine sociale de l’Eglise, nous nous jetons dans ses aspects les plus incarnés, ceux qui touchent à notre vie quotidienne de la manière la plus évidente.

La justification de la place et du rôle de la famille s’appuie sur l’Ecriture et sur la nature humaine. En effet, l’écriture, dès la genèse, inscrit dans le cheminement de l’homme, l’importance de cette famille comme berceau de la communion entre les personnes : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul » ; et de la génération « Croissez et multipliez-vous ». Cette communion est un échange entre « je » et « tu » et prend conscience d’elle-même dans un « nous » familial qui n’est pas sans rappeler le « nous » qu’est la société. Lire la suite

Doctrine sociale de l’Eglise (VI) Les principes de la doctrine sociale

(Saint Louis lave les pieds des pauvres)

La doctrine sociale de l’Eglise (DSE), pour agir et proposer son message au monde, s’appuie sur quatre principes, qu’elle considère comme ayant un caractère général et fondamental, car ils représentent la « vérité de la société ». La recherche de l’application de ces principes est donc une nécessité pour l’homme afin de se mettre en harmonie avec ses propres besoins et le fonctionnement authentique de la société à laquelle il appartient. Lire la suite

Doctrine sociale de l’Eglise (V) La personne humaine et ses droits

(Pie XII parmi les Romains après un bombardement. La sollicitude de l’Eglise)

Au commencement de la réflexion de l’Eglise sur la question des droits humains est la dignité humaine. La conception que l’Eglise promeut de cette dignité est spécialement exigeante. En effet, elle réside dans la relation de l’homme avec Dieu. Lire la suite

Doctrine sociale de l’Eglise (IV), la mission de l’Eglise

(Père Blanc enseignant en Afrique. La mission vivante de l’Eglise)

Au cœur de l’été, quelques centaines de veilleurs debout nous montrent la valeur de la permanence de l’engagement. A notre manière, continuons notre marche, avec ce quatrième volet sur la DSE. Lire la suite

(Doctrine sociale de l’Eglise III) Le dessein d’amour de Dieu pour l’humanité

(Le passage de la Mer rouge par les hébreux. Francken Frantz, XVIIe siècle)

Après quelques semaines d’interruption, voici le troisième volet de notre série d’articles sur la DSE.

La doctrine sociale de l’Eglise ne serait qu’un énième système d’organisation de la société, troisième voie entre libéralisme et socialisme, si elle ne prenait sa source en Dieu même. C’est dans la contemplation du Mystère de Dieu et la volonté de se conformer à l’amour divin que la DSE puise l’eau qui irrigue ses propositions. Lire la suite

Doctrine Sociale de l’Egilse (2) Une brève histoire des catholiques sociaux

 

(La leçon de catéchisme. Jules-Alexis Muenier, 1890)

Comme nous avons pu l’exprimer lors d’un précédent article, la DSE puise son eau à la source de l’évangile et se place au service de l’avènement du Royaume de Dieu. Cependant, ce n’est qu’à partir du XIXe siècle que l’action sociale catholique et le projet social catholique commencent à se penser comme tels et à agir en tant que tels. Les actions des siècles passés avaient eu pour but d’imprimer la marque de l’évangile dans les lois de la Cité, mais aucune doctrine sociale cohérente n’avait été tirée de cette démarche pourtant déjà en accord avec ce que nous appelons aujourd’hui la DSE. Lire la suite

La doctrine sociale de l’Eglise. Pourquoi faire ?

(Le Bon Pasteur, Philippe de Champaigne)

Depuis quelques semaines on parle dans certains médias chrétiens et dans les milieux de l’opposition au mariage homosexuel de « l’écologie humaine », concept métapolitique promu par Tugdual Derville, délégué général de l’association Alliance Vita, association chrétienne engagée sur les questions éthiques et pour la défense des plus faibles : enfants à naître, personnes âgées en fin de vie, handicapés, etc. L’écologie humaine est même devenu un courant, suite à une tribune dans le journal La Croix. Mais à la différence d’Alliance Vita, le christianisme de l’écologie humaine n’est à aucun moment mis en avant. Pourtant, à bien lire les propositions de ses fondateurs, c’est la doctrine sociale de l’Eglise qu’ils souhaitent mettre en actes. Jusqu’au slogan du groupe : « prendre soin de tout homme. De tout l’homme », qui est tiré de la plus saine doctrine catholique pour laquelle le Christ est venu sauver « tout l’homme et tous les hommes. »  Lire la suite