Choisir un homme d’Etat ; éléments de discernement

La campagne en vue de l’élection du prochain président de la République bat son plein, occupée tout entière par les primaires de la droite et du centre d’une part, la cacophonie d’une gauche transformée en canard sans tête d’autre part.
Au milieu de ce tohu-bohu, les autres formations politiques sont temporairement inaudibles.

Les électeurs vont devoir formuler un choix qui engagera la France pour les cinq années à venir. Ce n’est pas la première fois. Mais considérant les bilans des précédentes mandatures, le résultat ne fut pas à la hauteur des espérances françaises. Lire la suite