Policier je t’aime !

 

 

Hier, un officier de police et son épouse étaient assassinés par un combattant islamiste. Aujourd’hui, une manifestation émaillée de nombreuses violences traversait la capitale, contre la loi El Khomri, et parmi les quarante blessés on dénombrait vingt-neuf policiers, près des trois-quarts, malgré leurs protections, leur cohésion et leur armement. Sur les pancartes fleurissaient les « Tout le monde déteste la police » !

Non ! Tout le monde ne déteste pas la police !

Policiers ! Nous sommes nombreux en France à vous aimer.

Nous ne nous voilons pas la face. Nous avons le souvenir des ordres iniques auxquels vous avez dû si souvent obéir, par exemple en pratiquant des arrestations arbitraires durant les « Manifs pour tous » en 2013. Nous avons tous vu les vidéos et les photographies de policiers déguisés en casseurs pour exciter au combat ou décrédibiliser les mêmes manifestations, heureusement sans succès. A cette occasion nous avons compris que les préfectures utilisaient fréquemment ces méthodes de petits voyous, auxquelles on peut ajouter la manipulation des chiffres et le trucage des photographies. Tout cela nous le savons. Trop de nos amis ont fini en garde-à-vue pour le simple motif qu’ils avaient porté le sweet-shirt de la Manif pour tous, ou parce qu’ils s’étaient assis en groupe avec les Veilleurs, sur les pelouses du Champ de Mars ou des Invalides pour écouter des poèmes et chanter à douce voix.

Nous nous souvenons de cela. Nous savons que vous le faites pour tous les mouvements sociaux importants, que ce sont vos méthodes de contre-insurrection, ordonnées par les préfectures ou le ministère. Nous ne l’oublierons pas.

Mais malgré tout, nous vous aimons.

Nous vous aimons parce que vous êtes héroïques ! Pour accepter de recevoir des pavés, des disques de poids et althères, des lames de rasoirs ou des tessons de bouteille, et ce sans réagir parce que tels sont les ordres, alors que chacun de ces objets, bien lancé, peut tuer un homme, oui, il faut de l’héroïsme. A peu près autant de discipline et de bravoure que lorsque les soldats de l’Empereur avançaient au pas, sous la mitraille, sans jamais ralentir ni accélérer, simplement au pas, baïonnettes croisées.

Nous vous aimons parce que depuis près de quarante ans, dans les cités en proie aux violences urbaines et à tous les trafics, vous accomplissez quotidiennement votre travail, avec conscience, pour protéger les citoyens, au risque de votre vie, sans broncher, obéissant encore une fois à des ordres absurdes vous recommandant de ne pas user de vos armes quand on vous menace, vous demandant de modérer l’usage de la force, de fermer les yeux sur tel ou tel délit bien souvent, tout en protégeant malgré tout les biens et les personnes. C’est une mission impossible et que vous accomplissez pourtant, avec en plus la rage au ventre lorsque vous voyez votre patient travail démolli par les consignes d’un autre ministère, celui de la justice, faisant relâcher les délinquants que vous avez eu tant de mal à arrêter. Malgré tout, vous recommencez, inlassablement, pour défendre les honnêtes gens.

Nous vous aimons parce que votre travail de surveillance patiente et constante dans le pays a permis de déjouer un nombre important d’attentats, non pas depuis six mois, mais depuis quarante ans. Vous avez, par votre action secrète, sauvé des milliers de vies françaises.

Nous vous aimons parce que chaque année tombent plusieurs des vôtres, au service de la paix et de l’ordre public, contre tel ou tel groupe de malfrats.

Certes, tout n’est pas parfait. On se demande parfois pourquoi votre discipline vous pousse à suivre des ordres manifestement illégaux, ou à recevoir injures et coups sans réagir. Mais nous voyons bien que si la France est un pays où l’on peut vivre en toute quiétude pour soi-même, sa femme ou ses enfants, c’est en très grande partie grâce à vous.

Alors malgré les différents qui parfois nous opposent, malgré les insuffisances de votre action dont nous avons à souffrir. Oui, policiers, nous vous aimons. Merci pour ce que vous faites chaque jour pour la France. Merci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s