L’historien face au miracle

(La Vierge remet le rosaire à Saint-Dominique, auteur inconnu, vers 1685, église paroissiale de Saint-Jean d’Angely)

Il y a quelque chose d’émouvant dans la lecture de la vie de saint Dominique par le RP Lacordaire. Les actes et la pensée du fondateur de l’ordre des prêcheurs relatés par celui qui relança l’ordre en France au milieu du XIXe siècle. Oui, c’est, à quelques siècles de distance, comme un hommage respectueux aux origines et une déclaration d’intention pour l’avenir. Lire la suite

Publicités

J’ai honte !

(Scène ordinaire de la débâcle en juin 1940…)

Souvent votre serviteur a entendu des gauchistes de tout poil scander cette phrase répugnante : « Honte d’être Français ». Souvent, l’envie fut grande de leur coller un poing dans la figure pour leur rappeler l’honneur d’appartenir à une grande nation, de vivre sur le sol d’une si belle patrie.

Mais depuis plusieurs semaines, c’est une honte terrible, non pas seulement d’être Français, mais d’être Européen, d’appartenir à cet Occident jadis conquérant et sûr de lui. C’est une honte qui a pris aux entrailles jusqu’à corrompre la netteté du jugement. Lire la suite

Valeur travail et Etat providence dans la jeunesse

(La leçon d’anatomie, Rembrandt)

Votre serviteur discutant récemment de la question des bourses et des aides au logement versées à de très nombreux étudiants de France se posait la question de savoir comment initier cette jeunesse à la valeur de cet argent qui semble tomber du ciel comme un dû.  Lire la suite

A quand des évêques noirs ?

En France, ce n’est pas une grande découverte, il y a des clochers qui n’ont pas vu de prêtre depuis des années. Dans d’autres, s’il n’y avait pas des prêtres africains ou asiatiques en renfort, la situation ne serait guère meilleure. Avec la rotation, ce sont désormais des milliers de prêtres étrangers qui ont séjourné en France depuis les deux dernières décennies, officiellement pour parfaire des cycles d’étude ou pour un soutien ponctuel, en réalité pour  servir comme missionnaires dans un pays dont on peut dire qu’il est presque tout à fait déchristianisé. Lire la suite

Mirabeau, l’échec d’un destin

Portrait de Mirabeau,par Joseph Boze(Mirabeau par Joseph Boze)

Mirabeau a-t-il raté sa vie ? C’est en quelque sorte l’impression amère qui demeure après la lecture de sa biographie par Jean-Paul Desprat, publiée aux éditions Perrin en 2008.

Qui était Honoré-Gabriel Riqueti de Mirabeau ? Un aristocrate provençal pétri de culture gréco-latine et marqué par tous les combats de son temps, aussi bien celui pour la liberté d’expression et de conscience, que celui pour l’indépendance des Etats-Unis, ou celui pour le rétablissement des droits féodaux tombés en désuétude… La contradiction est là. Son père, le Marquis de Mirabeau, physiocrate renommé et proche des milieux ministériels du début du règne de Louis XVI, est convaincu, comme un certain nombre de familles nobles de son temps, que les hommes de sa classe doivent vivre au service de l’Etat, par les armes ou la robe et subvenir à leurs besoins uniquement par le revenu de leurs domaines, par leurs rentes foncières, et non des rentes versées par l’Etat qui les enchaînent au trône et les privent de leur liberté véritable. Vivre des revenus des seigneuries, pour Mirabeau père et fils cela ne signifiait pas faire suer les paysans dans des métairies et en tirer des loyers, mais percevoir d’antiques droits seigneuriaux versés par les communautés. Cette lubie fait partie de la réaction aristocratique de la fin du XVIIIe siècle et s’accompagne de la résurrection de vieux droits oubliés qui vexèrent profondément les populations des campagnes, contraintes de renouer avec des taxes tombées en désuétude ou avec les entrées de leur seigneur au village recevant les honneurs de son rang et la soumission de ses féaux.  Lire la suite

Spectacle du Monde : La Fin

(Couverture du numéro de juillet-août 2014. Le der des der…)

Le dernier numéro du Spectacle du Monde, juillet-août 2014, est désormais un exemplaire collector. Vous tous qui avez été abonné un moment à cette superbe revue, conservez-le ou achetez-le. Il n’y en aura plus. Spectacle du Monde vient de mettre la clef sous la porte. Non ! Spectacle du Monde vient d’être mis à mort ! Lire la suite

Vive le pape quand même !

Votre serviteur fait sienne la devise des ultras de 1815 : « Vive le roi quand même ! », et il la détourne en un « vive le pape quand même ! », expression de son amour pour le souverain pontificat en dépit de la tristesse et de la déception dans laquelle il se trouve en lisant deux entretiens que le pape a accordé ces derniers temps au journaliste Eugenio Scalfari. Lire la suite