Les Veilleurs se mettent en route

(Pierre Domenchin de Chavannes, Les moissons, XVIIIe s)

Une des limites du mouvement de la manif pour tous, dans sa gigantesque opération de réveil des consciences, fut sa difficulté à sortir de son terreau d’origine pour être entendue par tous les Français. Tout le monde a entendu Frigide Barjot, mais elle n’a guère mobilisé en-dehors des cercles catholiques et conservateurs, quoiqu’on en dise en pointant du doigt comme un heureux présage la petite poignée de musulmans, de protestants ou de juifs présents aux manifestations de cette année.

Les coordinateurs de la manif pour tous n’ont pourtant pas compté leur énergie pour parler à la France entière. Cette inertie du pays montre une triste indifférence pour les questions générales, correspondant au bien commun, dès lors qu’elles n’émanent pas du groupe auquel on s’identifie. Cette incapacité à sortir de son groupe natif, pour écouter son frère Français d’un autre groupe que soi, illustre une régression tristement fascinante du sentiment d’unité nationale et de bien commun dans la nation.

Pour combattre ce sentiment et se faire entendre hors des cercles initiaux de l’opposition, il n’y a qu’une seule solution, aller « secouer les puces » des Français en marchant à leur rencontre. Puisqu’ils ne viennent pas, il faut aller jusqu’à eux, pour étendre le plus largement possible la révolution des cœurs en marche depuis le début de cette année.

Cette marche à la rencontre de nos concitoyens est la merveilleuse initiative des Veilleurs. Du 10 au 31 août prochain, les Veilleurs se mettront en route, ils remonteront la côte Atlantique de la France, veillant chaque soir dans une ville différente, puis les trois derniers soirs dans la banlieue parisienne et à Paris même. Il s’agit, pour eux, de partir à la rencontre des Français.

C’est une certitude, le simple fait de passer sur la route en pleines régions de villégiatures, puis de veiller le soir sur la place publique dans des villes où, en cette saison, il n’y a guère d’autre activité que l’apéritif du soir sur la place de l’église, va interroger les Français qu’ils rencontreront et bouleverser sans doute bien des cœurs. Qui resterait insensible à l’effort de dizaines ou de centaines de jeunes qui marchent vingt jours pour annoncer à la France une bonne nouvelle, celle du respect de la personne humaine dans sa réalité diverse ?

Leur objectif est clairement annoncé :

« Il s’agit d’abord et avant tout d’une démarche citoyenne, motivée par l’engagement qui nous unit tous, au service de notre Cité, de nos concitoyens et de l’Homme, et destinée à lancer un signal vibrant et fort à notre pays et aux personnes qui le dirigent, en vue d’un réveil national des consciences ».

Cette initiative rappelle le pèlerinage de Charles Péguy vers Chartres, avançant tout crotté sur les routes de la Beauce et annonçant le Christ par sa simple présence de marcheur. Elle rappelle la première croisade où, les enfants, montés dans des charrettes, demandaient, à chaque nouvelle ville « Est-ce donc là cette Jérusalem que nous sommes partis délivrer ? » Elle rappelle les premiers disciples envoyés deux par deux dans des terres inconnues, témoigner de la Résurrection.

Ces jeunes gens s’inscrivent dans la longue généalogie des hommes ordinaires qui se levèrent pour annoncer un ailleurs plus heureux, pour combattre une idée ou un régime mauvais, qui mirent leurs idées en actes et payèrent de leur personne pour que notre monde soit meilleur.

Combien seront-ils durant ces vingt jours ? Combien partiront et combien arriveront ? Comment seront-ils accueillis ? Sauront-ils faire passer leur message, annoncer aux Français que la famille naturelle est la base de toute société équilibrée, que l’accueil de la vie dans sa réalité est une condition de la liberté civile, que la haine et la violence politiques ne font que blesser les cœurs et diviser les citoyens d’une même patrie ? On ne le sait pas encore. On le découvrira.

Dors et déjà, il faut nous réjouir de cette initiative.

Chers lecteurs, faites circuler autour de vous cette belle annonce et vous-mêmes, demandez-vous s’il ne serait pas bon que vous participiez à ce défi.

……………………………………………………………………………………………………..

Voici le communiqué officiel des Veilleurs :

Chers #Veilleurs,

Voilà maintenant plusieurs semaines que le murmure mystérieux d’une Marche des Veilleurs résonne dune oreille à l’autre. Nous avons la joie de vous annoncer que le murmure s’est fait projet, et que le projet prend corps : oui, du 10 au 31 août prochain, une grande Marche rassemblera les Veilleurs de toute la France ! Il est désormais temps de publier cet événement national afin de lui permettre de devenir réalité et, nous l’espérons, d’entrer dans l’Histoire.

Les veillées longeront la côte atlantique et auront lieu chaque soir dans un lieu différent. Les trois derniers jours de la Marche (« Le Grand Paris des Veilleurs ») se dérouleront à Paris et dans sa banlieue : nous ferons le tour de la couronne parisienne avant de clôturer la Marche par une grande Veillée, le samedi 31 août, en plein cœur de la capitale.

La Marche des Veilleurs ne prendra pas la forme d’un périple touristique, modelé par les savants conseils de guides divers et variés, et évitant avec soin les paysages qui ne rempliraient pas les critères pittoresques ou hédonistes requis. Elle n’a pas non plus pour but de fédérer les Veilleurs entre eux. Il s’agit d’abord et avant tout d’une démarche citoyenne, motivée par l’engagement qui nous unit tous, au service de notre Cité, de nos concitoyens et de l’Homme, et destinée à lancer un signal vibrant et fort à notre pays et aux personnes qui le dirigent, en vue d’un réveil national des consciences.

La Marche des Veilleurs doit ainsi être l’occasion de partir à la rencontre des Français à travers les réalités diverses qui tissent leur quotidien : économiques, sociétales, culturelles, environnementales, etc. Aussi les lieux de veillées choisis permettront-ils de toucher les Français, de les inviter à vivre l’expérience des Veilleurs avec nous et de les sensibiliser aux enjeux qui nous préoccupent tous.

A vous maintenant de relayer au maximum la nouvelle de cette Marche autour de vous ! Un site web officiel des Veilleurs sera lancé dans le courant du mois de juillet. D’ici là, les informations pratiques, les lieux et dates des veillées seront publiés sur la page Facebook des Veilleurs (fb.com/LesVeilleursOfficiel) dans les jours qui viennent. Pour rester dans les principes fondateurs des Veilleurs, chaque personne est libre de rejoindre et de quitter la Marche quand elle le souhaite, dans une démarche personnelle, libre et citoyenne, sous son entière responsabilité, pour la durée de son choix. Chacun est donc invité à se prendre en charge au maximum.

Merci, chers amis, pour votre engagement et pour toute l’aide que vous pourrez apporter dans l’annonce, la mise en place et la réussite de cet événement national, afin d’imprimer sur le sol de France les empreintes résolues de nos consciences en marche !

Fraternellement,

Les Veilleurs – officiel

……………………………………………………………………………………………….

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s