Ce qui va bien en France. Semaine du 9 au 15 juin 2013

(La fête du village. Rubens)

Après presque une semaine de silence, le bloc notes vous adresse ses bonnes nouvelles de la semaine.

Economie

La pêche française est loin des heures de gloire qui la menaient jusqu’à Terre Neuve. Aussi, toutes les bonnes nouvelles concernant ce pôle de notre économie sont à annoncer avec joie. L’organisation des producteurs de Basses Normandie, qui regroupe 47% des producteurs de pêche de la région, a annoncé le rétablissement de ses fonds propres et l’amélioration générale de sa situation, en dépit de plusieurs années difficiles. C’est la lente sortie d’une difficile période de crise débutée en 2009.

Le gaz russe en provenance de Yamal, en Sibérie, transitera désormais par mer. La Russie cherche un port d’accueil en Europe de l’ouest, et ce pourrait bien être le port de Dunkerque. Rien n’est encore signé, mais l’affaire est suffisamment bien engagée pour que le port ait demandé l’autorisation d’agrandir son terminal. Pour Dunkerque et son arrière pays ce serait une excellente nouvelle. Pour la France, en termes de place stratégique dans la diffusion européenne du gaz russe, ce serait une chance inespérée. Les malheurs de l’Ukraine feraient-ils le bonheur de la France ? Peut-être…

Les employés d’Airbus à Toulouse ont assisté hier au premier vol d’essai de l’A350. Pour la firme européenne et pour le site industriel français, cet avion est une promesse d’espoir. Débarrassé des petites carences de l’A380, largement moins consommateur de kérosène, l’A350 doit permettre de reconquérir des parts de marché face à l’américain Boeing.

Le rapport moral sur l’argent 2013, publié par l’Association d’économie financière et La Caisse des dépôts, portant sur les sources et les conséquences de la crise de 2008 et sur les évolutions du secteur de la finance a innové cette année, en interrogeant huit personnalités issues du catholicisme (3 sur les 8), du protestantisme, de l’orthodoxie, du judaïsme et de l’islam. Il s’agissait aussi bien de membres du clergé que de professionnels de la finance connus pour leur engagement chrétien. Tous ont pointé, dans ce rapport, les enjeux moraux des sources de la crise et de ses conséquences. Il est évident que cette ouverture à l’aspect non plus seulement technique, mais moral de la crise, et cet appel fait aux principales religions de notre monde, dont le christianisme pour 5 représentants sur les 8, est une prise de conscience dans certains milieux de la finance.

Politique

La réforme des retraites, encore une, avance à petits pas, et déjà le Président Hollande joue des muscles pour intimider la fonction publique et obtenir le grand chambardement de la suppression des régimes spéciaux institués après guerre. Il est encore trop tôt pour dire ce qu’il sortira de tout ça. Le doute est permis, car chaque réformateur, et il y en a eu depuis 1993, a souhaité mettre fin aux régimes spéciaux, puis s’est arrêté là, face à la mise en campagne de la dernière armée soviétique du monde. Cependant, il faut saluer deux bonnes nouvelles : La première est la décision ferme, pour le moment, du Président Hollande, de mettre fin à ce non sens et à réformer en profondeur notre système de retraites qui n’en finit pas de mourir. La seconde est le très large soutien des Français au projet, eux qui sont plus des deux tiers à souhaiter la fin des régimes spéciaux. Nous avons idée de l’origine professionnelle du dernier tiers…

Quarante cinq parlementaires de l’Assemblée nationale et du Sénat ont été reçus au Vatican par le pape François, ce samedi 15 juin. L’événement est d’importance. La délégation rassemble des parlementaires de la majorité et de l’opposition. C’est une première depuis le début du mandat de François Hollande, qui a préféré bouder, jusqu’à ce jour, les palais pontificaux, à la différence de ses deux prédécesseurs, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, qui avaient souhaité recevoir personnellement leur titre de chanoine de Saint-Jean de Latran. C’est M. Ayrault qui représentait la France à l’intronisation du pape François. Il était temps qu’une délégation française officielle face le chemin de Rome en nombre pour montrer qu’au-delà de l’état d’esprit du locataire de l’Elysée, les relations diplomatiques et politiques France-Saint-Siège demeurent une réalité palpable.

La transparence de la vie politique n’en est qu’à son début semble-t-il, avec les révélations du banquier Pierre Condamin-Gerbier, auditionné au Sénat, à huis clos. Notre homme a déclaré posséder en sécurité les preuves chiffrées du patrimoine placé à l’étranger d’une quinzaine d’anciens ministres et ministres en exercice. Si on peut tout à fait tolérer qu’un ministre français possède des biens hors de France, légalement. Si on peut accepter qu’un ministre possède une grande fortune et même le voir comme un signe positif. Il faut nous réjouir de ces coups de pieds lancés dans la fourmilière du mensonge et de l’hypocrisie où se démènent ces hommes qui « n’aiment pas les riches »… Espérons que les révélations iront jusqu’au bout.

Religion et société

La catho de Lyon était à l’étroit dans ses murs, elle a procédé au rachat de l’ancienne prison Saint-Paul, dont les bâtiments vont être réhabilités afin d’accueillir de nouveaux locaux. L’opération est d’envergure, pour un coût total de 76 millions d’euros. Mais elle signale la vitalité de l’université catholique de Lyon, en dépit de la crise et d’une diminution de ses subventions d’Etat. Le nouveau site couvrira 35 000 mètres carrés, accueillant les cursus scientifiques, droit et l’école de commerce Esdes. La catho de Lyon répond ainsi à l’augmentation de 50% de son nombre d’étudiants depuis 2005.

Le conseil permanent de la conférence des évêques de France est revenu sur la mobilisation contre le mariage homosexuel dans un communiqué du 12 juin. Dressant le bilan d’une année d’action, la CEF souligne l’ampleur de la mobilisation, sa calme détermination et estime que cette année n’a pas été inutile. Elle estime que les énergies déployées devront, dans les prochaines années, maintenir leur vigilance et se réunir par d’autres voies pour poursuivre l’oeuvre engagée, au nom du « respect de la personne humaine ». La CEF encourage tout particulièrement les parents et les éducateurs et se tourne vers la formation de la jeunesse. Après un an de combat, ce communiqué des évêques de France est un signe fort d’appel à la poursuite de l’engagement.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s