François : sacerdos in aeternum

(Bénédiction des blés en Artois)

Le temps de l’Eglise marque une pause. Pour quelques heures, le voici suspendu. Hier, vendredi, à 15h30, Jésus a rendu l’esprit. Descendu de la croix et mis au tombeau, il est comme absent. Jusqu’à ce soir, tout est vide. Puis, comme chaque année depuis vingt et un siècles, nous proclamerons sa résurrection qui est la victoire du Salut sur la mort éternelle !

Ce temps d’arrêt dans la vie de l’Eglise est propice à une réflexion sur le sens de sa mission. Car dès demain, dans la joie du Ressuscité, il ne sera plus temps de se lamenter, il faudra reprendre la route. Max Weber distingue l’Eglise de la secte en définissant cette première comme une institution ouverte faisant rayonner sa grâce sur le juste comme sur l’injuste. Diffuser la grâce, c’est exactement ce que le Christ demandait à ses disciples en leur ordonnant, après sa Résurrection : « allez! Faites des disciples et baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. » Diffuser la grâce, c’est le rôle des disciples, c’est-à-dire, c’est le rôle des prêtres qui en sont les héritiers.

Le pape François a fait de ce rôle du prêtre l’enjeu de son homélie de la messe chrismale jeudi 28 mars 2013. L’année 2009, on l’a un peu oublié, fut une année spécialement dédiée à la prière et à la réflexion sur le prêtre, son rôle, sa place. Le pape François, ici, se place dans la continuité de ses prédécesseurs. Il place le prêtre dans son rôle sacerdotal avant tout. Son rôle d’animateur de groupe, de communauté, n’est pas évoqué. Le prêtre, pour le pape, se place dans la suite des prêtres du temple de Jérusalem. Ce sont des lévites, des membres de cette tribu sacerdotale d’Israël, spécialement consacrée au culte divin et portant sur eux le peuple hébreu dans son entier. Le prêtre pour le pape est ce lévite, parent d’Aaron le grand prêtre, porteur sur son habit du symbole de tout le peuple. Le prêtre est  médiateur entre Dieu et le fidèle, il est le canal de la grâce qu’il doit diffuser. En ce sens, il est alter Christus. Le Christ se fait prendre sa grâce par la femme hémoroïsse par le simple toucher de son vêtement. Le Christ diffuse la grâce à ceux qui la lui demandent avec foi.

Le prêtre diffuse la grâce à ceux qui la lui demandent, par le biais de son ministère, avec la confession, la messe, les bénédictions. Pour que cette grâce ,qui est vie de Dieu en nous, se diffuse plus complètement, le pape François a appelé ses prêtres à « sortir d’eux-mêmes », c’est à dire à se centrer sur le ministère et à l’offrir largement, sans compter.

Nous sommes loin des vitupérations grotesques de l’abbé Hans Kung (oui, cet homme est prêtre, pour toujours.) qui, en 2009, durant les scandales de pédophilie qui frappèrent l’Eglise, demandait un ministère sacerdotal temporaire, renouvelable par années…

Dans ce régime de la grâce communiquée, répandue, que le pape François rappelle et appelle, il n’y a de place que pour des prêtres qui se donnent tout entier, toute leur vie. Ils sont membres, par leur ordination, de la race d’Aaron. Le sang est perpétuel, non pas temporaire. Ils sont alter Christus dans le ministère, et ce sceau du Christ est permanent, par temporaire. Ils sont, pour ainsi dire, sacerdos in aeternum.

Cette radicalité du ministère sacerdotal que le pape François a rappelé dans son homélie donne toute leur force aux disciples envoyés en mission. Elle les place à part du commun, tout en leur ordonnant avec urgence de se mêler à eux pour  leur annoncer la Bonne nouvelle. Cette homélie qui place le prêtre au coeur, qui le centre sur la liturgie, les sacrements, la diffusion de la grâce, qui sont ses marques propres, est un appel pressant qui devrait étreindre tout homme de Dieu dès ce soir, dès la nuit de Pâques.

Vraiment, ce pape, s’il peut parfois surprendre avec ses manières si peu pontificales, se confirme comme un pape de combat !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s