Avis aux lecteurs : Programme pour le carême

Quelque part en France,  le dimanche 10 février 2013

Chers lecteurs de ce bloc notes

Le temps du carême débutera mercredi prochain 13 février. Pour beaucoup de lecteurs de ce blog, cela ne changera pas grand chose, voire rien du tout. Le blog continuera ses publications d’actualité ou de réflexion sur les thèmes accoutumés, à quelques nuances près, que l’on développera en fin de ce message. En effet, si ce blog est ouvert à tous sans aucune distinction, si ses articles sont des morceaux de réflexion pour le monde, l’auteur, lui, est chrétien, et ce temps liturgique n’est pas vide de sens pour lui. C’est pourquoi il implore la mansuétude des lecteurs non chrétiens qui pourraient être agacés par ses bondieuseries et il en appelle à leur ouverture d’esprit, eux qui supportent depuis plusieurs semaines déjà les élucubration de ce site, en voici une de plus, et elle durera quarante jours. Amis agnostiques, voltairiens et athées de tous poils, lisez jusqu’au bout, cependant. Outre les informations pratiques, il pourrait bien se trouver quelques lignes qui vous intéresseraient.

Le carême est, pour les chrétiens, un temps de préparation à la résurrection de Pâques, un temps de pèlerinage intérieur à la suite des quarante jours du Christ au désert. Les trois piliers que l’Eglise propose à ses fidèles pendant cette période sont :

Le jeûne,

La prière,

L’aumône.

Le jeûne est recommandé au sens propre du terme pour le mercredi des cendres et le vendredi de la semaine sainte. Il est alors demandé aux fidèles de ne prendre qu’un seul repas maigre, sans aucune viande. Pour le reste de ce temps, les fidèles sont invités à faire maigre, c’est à dire à se passer de viande, ou à réduire leur alimentation sur tel ou tel point nécessitant un sacrifice (viande, chocolat, sauces, goûters, etc.) Il s’agit de cultiver le détachement des biens de ce monde, il s’agit d’offrir ce sacrifice au Rédempteur. Le vendredi, il est recommandé jeûne et abstinence.

La prière est un élément vital de la vie du chrétien, cela va sans dire dans un pays où moins de 20% des catholiques (pratiquants et non pratiquants confondus) déclarent prier chaque jour… Durant le carême il est justement recommandé au fidèle un effort spécial dans ce domaine par une dévotion particulière (messe en semaine, chapelet, chemin de croix, oraison jaculatoire, lecture spirituelle, etc.) Il s’agit, par cet effort spirituel, d’accroître en soi la vie de foi et par conséquence seconde la vie divine.

L’aumône est la concrétisation pratique de ces renoncements intérieurs, de ces pratiques personnelles qui permettent de s’élever vers le ciel. La religion est un acte social et ne saurait être cantonnée, quoi qu’en disent les laïcards, à la sphère privée. Ces dévotions doivent avoir une réalisation concrète dans l’aumône, c’est à dire le don de temps, de biens et d’argent dont on a su se libérer, aux plus nécessiteux. La Doctrine sociale de l’Eglise est une doctrine d’ouverture au Salut. Il s’agit, par une plus juste répartition des biens, par une pratique plus incarnée de la charité, de dégager les plus miséreux d’une recherche trop abrutissante des biens de survie, et par ce simple fait, de leur rendre possible l’ouverture de temps où ils pourront se consacrer à la vie morale et spirituelle. L’aumône du carême doit contribuer à ce fait très concret de la recherche du Salut par les plus démunis. Pour ce faire, toutes les pratiques sont envisageables (maraudes du soir, conférences saint Vincent de Paul, don en nature ou en argent) Une pratique pourrait retenir l’attention du fidèle, celle liant plusieurs piliers entre eux. Ainsi, les privations de nourriture durant le carême pourraient fort bien être traduites par un don équivalent, en nature ou en argent à la banque alimentaire ou autre association charitable. Le jeûne prend alors tout son sens incarné de don au Seigneur, non seulement dans le don privé, mais également dans la charité publique aux frères dans le Christ.

Voici quelques trop insuffisantes notes sur le carême. C’est un temps de pénitence, mais c’est un temps qui mène vers la joie du ressuscité.

Pendant ce temps, ce bloc notes va quelque peu changer de rythme. Le vendredi il ne sera pas fait de publication. Le dimanche il sera proposé une publication à caractère spirituel.

Bon vent à tous !

Quelques propositions de lectures spirituelles :

Amour et Silence, par un chartreux.

Le combat spirituel, par Lorenzo Scupolli.

Le carême pour les cancres, spécial année de la foi.

Et bien sûr, la Bible… (avec une préférence pour l’évangile de Saint Marc, puisque c’est son année)

Publicités

4 réflexions sur “Avis aux lecteurs : Programme pour le carême

  1. Cher Gabriel,
    Merci pour ce billet de préparation au Carême !
    Il peut être bon de préciser aux profanes que par abstinence, l’on n’entend rien de très intime comme beaucoup de gens le pensent, simplement le fait de ne pas manger de viande, ce qui est tout à fait en lien avec le paragraphe de votre billet dans lequel le terme est mentionné (http://qe.catholique.org/le-careme/894-tout-sur-le-careme#abstinence).
    Dans le jeûne, outre les sacrifices relatifs à la nourriture, que vous mentionnez, tous nos excès personnels peuvent faire l’objet d’une privation salvatrice : le Bienheureux Jean-Paul II parlait de se priver de télévision ; à notre génération, se priver de Facebook/Twitter, selon l’usage qu’on en fait, ou limiter son accès à Internet peut aussi être une façon de se recentrer sur l’essentiel (http://qe.catholique.org/le-careme/894-tout-sur-le-careme#souligner)
    Bon Carême !

  2. C’est très clair et bien reçu ! Merci beaucoup.
    Une conséquence seconde seulement, l’accroissement de la vie divine en soi par la prière ?

  3. Je n’entendais pas seconde, bien sûr, au sens de secondaire, mais au sens où la première conséquence de la vie de prière est l’accroissement de la foi, et que découle de celle-ci, l’accroissement de la vie divine en nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s